Les pédagogies alternatives : un retour aux bases, la lecture

Les pédagogies alternatives : un retour aux bases, la lecture

Lorsque je mentionne que j’accorde de l'intérêt aux pédagogies alternatives, la première impression des gens est d’imaginer que ce que je fais est très loin de leur réalité. Le mot « alternatif » résonne comme si nous avions réinventé la roue et qu’on évoluait dans un univers complètement parallèle. Pourtant, ce que la plupart des pédagogies mettent de l’avant, c’est un retour aux sources de l’enfance.

Il s’agit d’une réflexion, d’une intention par désir d’offrir un peu plus, un peu mieux. En s’intéressant à une nouvelle pédagogie, on s’ouvre à de nouvelles données et on choisit de mettre en place ces éléments en pleine conscience de ce qu’ils pourraient apporter.


Ce que les pédagogies proposent, ce sont des ajustements à notre mode de vie qui peuvent donner l’impression de faire un saut dans le temps. La pédagogie Waldorf, par exemple, conseille de délaisser les écrans et de renouer avec la nature, les contes et l’art. Charlotte Mason propose une éducation classique faite de livres sélectionnés avec soin, nommés living « books ».


Privilégier la lecture

La lecture occupe une grande place dans plusieurs pédagogies et c’est un élément pour lequel j’ai beaucoup d'intérêt. J’aime lire à mes enfants, ce n’est rien de nouveau. La différence ici réside dans la façon de sélectionner les ouvrages. Un jour, j’ai pris conscience de l’importance que ces mots pouvaient avoir sur eux. Lorsqu’on est dans notre bulle, collés sur le divan et que je raconte, j’ai envie que ce que je dis résonne avec ce que je suis, que ces contes reflètent mes valeurs, notre réalité ,et ce, au moins pour quelques années, le temps que mes enfants grandissent.

Je vais à la bibliothèque régulièrement avec mes enfants et j’ai remarqué au fil du temps que tous les livres étaient loin de s’équivaloir. Parfois, certains livres me surprenait par les messages qu’ils sous-entendaient et j’y détectais beaucoup de violence éducative ordinaire. Les touts petits s'imprègnent de ce qui les entoure, livres inclus. J’ai eu envie d’explorer et de rechercher les « meilleurs livres » selon différentes pédagogies. Il faut dire que plusieurs pédagogies se contredisent. Je vous parlerai de trois styles de livres qui ont une place dans le quotidien de mes enfants. Il existe d'autres critères (livres québécois, interactif, amusants, etc.) que j'utilise également, mais pour cette article, je vais me concentrer sur des styles inspirés des pédagogies alternatives.


Des livres réalistes, reflétant la vie quotidienne et simple des enfants

Tel un reflet de ce qu’ils peuvent vivre, ce style de livres permet aux petits de poser un nouveau regard sur ce qui se produit dans leur vie. Il accorde de l’importance aux petites choses, aux petits gestes qui semblent banaux aux adultes, mais représentent pourtant ce qui importe à nos enfants. Ils se reconnaissent dans les personnages, comprennent l’environnement représenté et y acquièrent du vocabulaire s’appliquant à leur vécu. On pourra y retrouver des histoires simples comme le récit d’une journée ou d’une action précise.


Des livres et des contes oraux pour rêver

Dans la pédagogie Waldorf, on propose des histoires de fées, d’animaux et autres légendes merveilleuses tournant autour de la nature. Beaucoup de ces histoires servent en fait à introduire, expliquer un phénomène de la vie quotidienne ou une tradition. Par exemple, un conte mettant en scène une déesse explique l’origine du lapin de Pâques. Beaucoup de ces récits sont axés d’ailleurs sur les qualités, les habiletés à développer chez l'enfant. Les enfants vivent dans un monde imaginaire et ces récits peuvent nourrir leur imagination. D’ailleurs, on délaisse parfois les livres d’images au profit des livres sans illustrations. Entendre les mots d’un adulte et laisser son imagination créer ses propres représentations, c’est une expérience valable. J’aime bien proposer ce type de livres en lecture « active ». Je lis alors qu’ils jouent ou font de la peinture et ils se laissent ainsi inspirés par les mots.


Des livres vivants

Selon la pédagogie de Charlotte Mason, un bon livre est un livre vivant. Un livre vivant, c’est un livre de qualité, rédigé avec passion, qui nous fait vibrer et qui déclenche en nous des étincelles. Il inspire, apprend, a un impact positif sur l’enfant.


Mon coup de coeur : L’univers de Balthazar et pépin


Balthazar, c’est un petit garçon et son fidèle compagnon (une peluche) qui proposent différentes histoires d’une grande qualité. Cette série de livres représente un parfait mélange entre les différentes pédagogies. Nous y retrouvons des aventures réalistes pour les enfants, parfois des rythmes poétiques, des références à des façons de faire inspirées de Montessori (comme la poutre du temps). Un vocabulaire d’une grande richesse, de la bienveillance à profusion, cette série est définitivement une de mes plus belles découvertes littéraires pour mes petits.


Signé Cinq minutes pour jouer - Zoé L. Sirois


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés